Sympathisants, militants et élus de la 1ère circonscription ont dîné avec les 5 candidats en lice pour la primaire municipale

A l’initiative de leur député Pierre LELLOUCHE et de leur délégué Vincent BALADI, sympathisants, militants et élus UMP de la 1ère circonscription ont reçu à dîner ce 6 mai, dans le cadre de leur traditionnel moment de convivialité à la Brasserie Mollard dans le 8ème arrondissement, les 5 candidats de la droite et du centre en lice pour la primaire municipale à Paris : Pierre-Yves BOURNAZEL, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Jean-François LEGARET, Franck MARGAIN et Chenva TIEU.

L’ancien ministre et conseiller de Paris Pierre LELLOUCHE a d’abord introduit le dîner en dressant le bilan, largement négatif, de la 1ère année du quinquennat de François HOLLANDE.

Explosion du chômage, baisse du pouvoir d’achat, croissance atone, dette publique incontinente, insécurité galopante, République bien peu « exemplaire », politique internationale erratique voire contreproductive, mise à mal de la cohésion nationale : depuis un an, la situation de la France et des Français se dégrade effectivement dans tous les domaines …

Chacun des 5 candidats de la droite et du centre à la Mairie de Paris a ensuite pu présenter, brièvement, les motivations de sa candidature ainsi que les raisons de le rejoindre pour favoriser une alternance au service de tous les Parisiens.

Pour chacun des candidats, l’alternance est non seulement nécessaire – compte de la détérioration continue depuis 2001 des situations du logement, de l’emploi, des transports, de la propreté, de l’attractivité internationale, de la gestion budgétaire, etc. –, mais elle est encore possible.

C’est pourquoi tous s’engagent à se retrouver dès le lendemain de la primaire pour réunir les talents, additionner les compétences et rassembler les sensibilités, afin de pouvoir apporter aux Parisiens l’alternance qu’ils attendent et qu’ils méritent.

La soirée s’est enfin poursuivie par une série d’échanges ciblés sous forme de questions – réponses entre les très nombreux convives et les 5 candidats.

Lisez ici la brève du Figaro rendant compte du dîner-débat.